Raid logiciel : raid 1 vers raid 0

Nous manquions cruellement de place sur un serveur installé avec deux disques en raid 1 logiciel. Plus particulièrement, sur une partition destinée à recevoir de gros volumes de données, mais ne nécessitant pas forcément le niveau de sécurité apporté par du « mirroring » . L’idée de casser cette partition pour la transformer en raid 0 (agrégation) s’est donc imposée naturellement. Résultat : 2 fois plus de place, des performances légèrement accrues, mais au prix d’une absence de redondance.

La manipulation décrite ci-dessous est plus un pense-bête qu’un tutoriel ou un article en tant que tel. A le noter quelque part, autant le partager !

Attention : Le changement de type de raid nécessite un reformatage, donc une perte des données de la partition.

1 – Etat des lieux :

# df -h
Sys. de fich.         Tail. Occ. Disp. %Occ. Monté sur
/dev/md1              4,9G  216M  4,4G   5% /
tmpfs                 996M     0  996M   0% /lib/init/rw
udev                   10M  152K  9,9M   2% /dev
tmpfs                 996M     0  996M   0% /dev/shm
/dev/md0               92M  9,6M   77M  12% /boot
/dev/md3               20G  632M   18G   4% /home
/dev/md5              3,9G   73M  3,6G   2% /tmp
/dev/md4              9,7G  707M  8,6G   8% /usr
/dev/md2               30G  2,6G   26G  10% /var
/dev/md6               87G  87G    13M 100% /data

C’est la partition /data, montée depuis le périphérique raid md6 qui nous intéresse. Elle est bien bien pleine… Voyons comment est structuré le périphérique raid :

# mdadm --detail /dev/md6
/dev/md6:
        Version : 00.90
  Creation Time : Fri Nov 21 16:39:44 2008
     Raid Level : raid1
     Array Size : 91072384 (86.85 GiB 93.26 GB)
  Used Dev Size : 91072384 (86.85 GiB 93.26 GB)
   Raid Devices : 2
  Total Devices : 2
Preferred Minor : 6
    Persistence : Superblock is persistent

    Update Time : Mon Jul 25 13:35:46 2010
          State : clean
 Active Devices : 2
Working Devices : 2
 Failed Devices : 0
  Spare Devices : 0

           UUID : 2656ada4:ef6970c5:bfe78010:bc810f04
         Events : 0.82

    Number   Major   Minor   RaidDevice State
       0       8        9        0      active sync   /dev/sda9
       1       8       25        1      active sync   /dev/sdb9

Ce sont les partitions sda9 et sdb9 qui sont utilisées, on le note et on casse tout !  (C’est ici qu’une éventuelle sauvegarde s’impose !!!)

2 – Destruction / Reconstruction

Arrêt du raid pour md6 :

# mdadm --stop /dev/md6

On le reconstruit, mais en niveau 0, ce coup-ci :

# mdadm --create /dev/md6 --level=0 --raid-devices=2 /dev/sda9 /dev/sdb9

Enfin, on formate et on remonte :

# mkfs.ext3 /dev/md6
# mount /dev/md6

Laissez votre message après le bip...Biiiiip

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)