Gimp et le redimensionnement liquide…

Pour changer un peu des scripts et bidouilles en tout genre, je vais vous parler de retouche d’images et plus particulièrement d’un plugin de Gimp : « Liquid Rescale » . Le genre de plugin qui nous surprend et nous fait dire « Wouaw ! Ya des bons ! « …

Lors d’un redimensionnement classique ou plus exactement de l’étirement d’une image, cette dernière est déformée uniformément, ce qui donne, très souvent, un résultat qui n’est pas franchement terrible.

« Liquid rescale » est une implémentation de l’algorithme « Seam Carving« . Un algorithme de redimensionnement d’image écrit par Shai Avidan et Ariel Shamir (ce sont eux les bons !!!), qui va privilégier la déformation de zones dites de moindre importance. L’importance d’un pixel est détecté par la mesure de son contraste par rapport aux pixels voisin. Nous avons la possibilité d’aider le plugin en repérant, grâce à un masque,  les zones de grande importance qu’il faudra éviter de déformer.

Prenons un exemple :

J’avais une belle photo pour l’occasion, mais Madame m’a opposé son droit à l’image. J’ai cédé à la censure et vous propose ici une photo beaucoup moins bonne, mais néanmoins suffisamment démonstratrice.

Image d’origine

Je souhaite, afin de donner une sensation d’espace, doubler la largeur de la photo, sans toucher à la hauteur (c’est un peu excessif, mais d’autant plus parlant pour l’exemple). Un redimensionnement classique sans conservation du ratio hauteur/largeur va donner l’image affreuse suivante :

Image étirée grâce à la fonction classique « échelle et taille de l’image ».

Nous avons l’habitude des écrans 16/9ème mal réglés, mais ici, le résultat est quand même bien tassé… L’effet de déformation est flagrant sur le personnage.

Le plugin magique, après un minimum de manipulations, va nous donner un résultat bien meilleur :

Image étirée grâce au plugin Liquid Rescale

Le jeune homme est préservé de toute déformation et reste svelte et beau !

Utilisation :

Ce plugin est automatiquement installé sous Ubuntu avec le paquet « gimp-plugin-registry »… Dans tous les cas, il peut être téléchargé depuis le site officiel.

Nous allons voir son utilisation, pas à pas… Prenons une autre photo :

Une fois l’image chargée dans Gimp, commençons par repérer les zones importantes (à ne pas déformer) sur un nouveau calque transparent :

Menu : Calque => Nouveau Calque

(ou Shitf + Ctrl + N )

Sur ce nouveau calque, nous allons colorier les zones à préserver, c’est à dire,  ici, les deux personnages.

Sélectionnons maintenant le calque d’origine (l’arrière plan) et lançons le plugin :

Menu : Calque => Redimensionnement Liquide…

Ajustons la largeur ( Une fois de plus, pour l’exemple, la valeur de la largeur est doublée).

Dans la zone « Masque de conservation d’éléments » :

Nous allons activer « Conserver les éléments » et sélectionner le calque sur lequel nous avons colorié.

Il ne reste plus qu’à valider.

Comme nous l’avons fait pour la conservation d’éléments, il est possible de passer au plugin un calque contenant des éléments à supprimer. Cette fonction est utilisée pour faire disparaitre des éléments et est plus efficace lors d’une réduction d’image.

Laissez votre message après le bip...Biiiiip

Commentaires

[…] original de Jopa.Votez pour cet article sur le Planet Libre. […]

Merci 🙂

Très intéressant ce plugin !
Pour info sous Fedora le paquet s’appelle gimp-lpr-plugin.

Wooow ça c’est excellent !
Merci !

merci bcp , je l ai fait pour supprimer une personne de l image ,ça a marché ,merci bcp

pour enlever une personne d une image ,ça ne marche ,ou si qlq un sait comment qu il ne le montre et merci bcp

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)