DropBox, Ubuntu One, MyOne (unison) and Co

Les services de stockage en ligne, tels que Ubuntu One ou DropBox fleurissent depuis quelques temps sur la toile…  Il est vrai qu’ils s’avèrent bien pratiques, pour peu qu’on ne soit pas trop regardant sur les contraintes de sécurité.

Ces deux applications sont très similaires et proposent, entre autre, un espace de stockage en ligne de 2 Go, dans une version de base gratuite, ainsi que des options payantes permettant d’étendre la capacité à 50 Go ou plus. A ce jour, il faut compter un peu moins de 10 € par mois pour 50 Go. Dropbox propose un système de parrainage qui vous fera gagner 250 Mo supplémentaires chaque fois que vous parrainez une nouvel inscrit (dans la limite de 8Go).

Les fichiers sont accessibles depuis n’importe quel ordinateur connecté à Internet via une interface web. Ceci n’est pas pour déplaire à Mamie,  qui se voit rassurée de pouvoir sauvegarder ses précieuses recettes de cuisine à l’abri d’un incendie ou de je ne sais quelle autre catastrophe domestique.

L’installation d’un logiciel client sur un ou plusieurs postes va permettre de synchroniser un répertoire local avec l’espace de stockage en ligne. Ainsi, un fichier ajouté dans ce dossier sera automatiquement ajouté par synchronisation dans l’espace en ligne.  Ce dernier se synchronisera à son tour avec les autres machines sur lequel le client est installé. C’est très pratique pour Mamie, qui peut taper sa recette de cookies au chocolats sur l’ordinateur de son bureau et l’emporter à son club de cuisine sur son Ipad automatiquement synchronisé – Qu’elle frimeuse cette mamie –   Pour cela, je dois préciser qu’elle a une préférence pour DropBox, porté sur de nombreux systèmes, contrairement à Ubuntu One, qui reste encore limité à un environnement Ubuntu.

Source : www.dropbox.com

Image : Dropbox.com

Enfin, parmi les multiples utilisations possibles, nous trouvons bien entendu la possibilité de partager des fichiers ou des dossiers avec d’autres utilisateurs. Très pratique pour Mamie, qui peut diffuser, à toute la famille, les photos de ses pâtisseries qu’elle prend en 10 MégaPixel grâce à son réflex numérique.

Outre la capacité limitée dans les versions gratuites, le fait que les fichiers soient stockés en clair, on ne sais où, peut-être perturbant. Il est bien sûr possible de chiffrer les données avant leur stockage, mais il faut bien avouer que ce n’est pas très pratique.

Sachant que des outils libres, tels qu’ unison, on largement fait leurs preuves en matière de synchronisation, l’idée de construire ma propre architecture « JopaOne » m’a traversé l’esprit. C’est alors que je suis tombé sur le tuto de KIK-IT : UbuntuOne VS MyOne, décrivant exactement ce que je souhaitais faire : Un espace de stockage sur un de mes serveurs et des répertoires locaux sur mes différentes machines, le tout synchronisé grâce à unision,  de préférence à travers ssh

Pour conclure et je pense que Mamie sera d’accord avec moi, ma préférence va vers DropBox pour le partage de fichiers non sensibles avec les amis. Ce dernier est plus abouti qu’Ubuntu One et bien plus rapide pour  les synchronisation. La disponibilité du client sous de multiples plateforme est un de ses atouts majeurs… Mamie nous fait remarquer que le client « Androïd » est très sympathique pour ajouter son Smartphone

Pour la synchronisation de documents entre mes machines, j’ai préféré une solution basée sur Unison et ssh… Il n’y a pas a dire, on est bien plus tranquille quand les fichiers sont sur un serveur bien à nous…

Liens :

Laissez votre message après le bip...Biiiiip

Commentaires

Jopa,

Petite information pour dropbox, je ne te dirais pas comment, mais il existe un moyen d’avoir les 8go même en étant un sans ami 🙂 C’est juste un jeu de patience

Et comme toi je préfère également dropbox pour les données non sensible, permettant un accès depuis plusieurs plateformes. Et il est vrai que possédant le même téléphone que toi, la version Android est bien agréable.

Par contre je ne connaissais pas unison et j’avoue que la ca me titille grandement merci également pour le lien sur le comment mettre tout ça en place :), comment on dit y a plus qu’a faire un paquet deb qui permettra de tout paramétrer tout seul :p (tu t’y colle ? 😀 )

Peut être un futur remplaçant de dropbox, SparkleShare : http://www.sparkleshare.org/

« Coming soon »… On surveille 😉

[…] mon précédent billet sur les services de stockage en ligne, j’ai eu l’occasion de mettre en  place […]

Bravo jopa et merci pour cette lecture qui se laisse aller toute seule.
CédricR, peux tu nous donner ton ‘astuce’ pour accéder au 8Go sous dropbox ?
tks.
NonO

Un autre projet qui a l’air prometteur :

http://www.syncany.org/

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)