Eclipse-PDT sur Ubuntu (AMD-64)

capture-eclipse-platformJe suis habitué à développer mes petits projets php grâce à mon éditeur préféré Vi (Vim), via des connexions ssh sur mes serveurs distants – Ah ben oui M’sieur ! C’est de la vielle école ça …d’la vielle école !  – Certains projets prenant de l’importance, ça commence à devenir vraiment sportif de jongler d’un fichier à l’autre et quasi impossible d’avoir un aperçu global de l’architecture. J’ai finalement décidé de franchir le pas et de passer sous Eclipse (Eclipse-PDT plus exactement).

Je me suis prestement rendu sur le site officiel (http://www.eclipse.org/pdt/) et j’ai malheureusement constaté que le framework PDT n’était pas disponible dans les téléchargements, pour l’architecture AMD-64…Pas d’bol !

Heureusement, la version développement (ganymede de son petit nom), semble permettre l’installation de PDT sous forme de plug-in, directement depuis son interface, y compris pour les architectures 64 bits….Je vais détailler par la suite la marche suivie pour arriver au but !

Java

Il me faut commencer par installer le JRE de Sun. Et oui…Eclipse, c’est Java avant tout !
Il est possible d’utiliser l’installation binaire disponible chez Sun : http://java.com/en/download/linux_manual.jsp?locale=en&host=java.com:80, ou tout simplement la commande aptitude d’Ubuntu :

$ sudo aptitude install sun-java6-jre

Si plusieurs environnement java sont installés, il est nécessaire de spécifier l’environnement actif par défaut

$ sudo update-java-alternatives -l
java-1.5.0-sun 53 /usr/lib/jvm/java-1.5.0-sun
java-6-openjdk 1061 /usr/lib/jvm/java-6-openjdk
java-6-sun 63 /usr/lib/jvm/java-6-sun
java-gcj 1042 /usr/lib/jvm/java-gcj

$ sudo update-java-alternatives -s java-6-sun

Eclipse IDE

La version 64 bits est téléchargeable ici : http://www.eclipse.org/downloads/.

Il suffit de télécharger et décompresser l’archive à l’emplacement voulu (/usr/local/eclipse par exemple) et le tour est joué.

$ cd /usr/local
$ sudo tar -xvzf ~/eclipse-jee-ganymede-SR2-linux-gtk-x86_64.tar.gz

Si tout est bon, l’exécutable présent à la racine du répertoire devrait lancer l’application.

$ /usr/local/eclipse/eclipse &

capture-java-ee-http-12700150118-wse-wsexplorer-wsexplorerjsporgeclipsewstwsexplorer0-eclipse-platform1

Ben c’est super tout ça ! Me voici doté  d’un bel environnement de développement java…Mais M’sieur, M’sieur, c’est du php que je veux faire moi !

Et pour PHP alors ?

La suite n’est pas plus compliquée, l’installation d’add-ons se fait par le menu « Help->Software Update-> Avaible Software« .  Les boutons Add Sites et Manage Sites vont me permettre d’ajouter des sites de téléchargement supplémentaires.

Pour faire fonctionner PDT, il me faut d’abord installer la dernière version du « Dynamic Language Toolkit » (DLK pour les intimes). Pour cela, j’ajoute le site :

http://download.eclipse.org/technology/dltk/updates-dev/1.0/

et installe : Dynamic Languages Toolkit – Core Frameworks (Incubation) par la liste des logiciels disponibles depuis ce site.

capture-software-updates-and-add-ons2

Finalement, j’utilise la même méthode pour installer PDT :

capture-software-updates-and-add-ons-1

Après redémarrage, le chargement de l’environnement PHP se fait via le menu « Windows->Open Perspectives« .

capture-java-ee-bourse-include-class_pf_entree_incphp-eclipse-platform

D’autres plugins bien sympathiques existent, notemment en matière de déboggage, d’accès à des projets, serveurs ou répertoires distants, etc… Ceci feront peut-être l’objet d’un prochain billet.

Laissez votre message après le bip...Biiiiip

Commentaires

Tu devrais essayer netbeans pour comparer, il est moin lourd, gère les snippets avec TAB, et son autocompletion est plus performante.

La version 7 qui gerera symfony sera une tuerie 🙂

Mais… plus de Vim alors ? Je ne pourrai jamais !!!

Sinon en bien moins lourdingue qu’Eclipse, il y a Komodo Edit. En plus ça gère la phpdoc bien mieux qu’Eclipse…

Enfin, je dis ça…

Chtite info aucazoù : NetBeans a la fonctionnalité PHP (code completion, & so on…) dans sa version actuelle (6.5).

Pour avoir (j’ose le dire) « travaillé » avec NetBeans, je le trouve long à charger en mémoire et pas exempt de bugs.
Sinon c’est un peu mieux que vim pour avoir une vue d’ensemble de son projet 😉

Proverbe : Il vaut mieux avoir plusieurs outils qui fassent chacun du bon travail qu’un seul outil qui fasse tout mal. OOooommmmm (<– chant tantrique)

Bref. Ici un comparatif (récent) de quelques IDE http://sandrock.fr/blog/post/2.....on-IDE-PHP

Merci pour toutes ces infos ! Je vais regarder tout ça de plus prêt ! Pour ce qui est de Vim, je ne pourrais pas l’abandonner complètement… Ce serait vraiment trop dur… Je vais surtout avoir du mal à éviter les « Esc »-« w » que j’insère partout dans mon code quand j’utilise un autre éditeur !

Personnellement j’avais testé PIDA… basé sur Vim.

Intéressant mais encore trop buggé à l’époque de mon test. L’idée est bonne : ce qui me retient absolument
de passer par un IDE style Eclipse, c’est uniquement de ne pouvoir utiliser vim…

J’espère donc qu’il a bien évolué.

Bonjour Jopa,

J’avais suivi ce tuto pour l’install d’éclipse sur une Ubuntu 64 au moment où tu l’avais publié. Ca a fonctionné super.

Depuis quelques jours, surement depuis mon passage sous Karmic, les boutons de certaines boites de dialogues ne fonctionnent plus.

As-tu rencontré ce problème ?

Salut !

Oui, j’ai rencontré le même problème. Apparemment, le comportement des fenêtres a été revu depuis la version 2.18 de GTK. Il faut positionner la variable GTK_NATIVE_WINDOWS à 1 avant le lancement d’Eclipse pour corriger le pb.

export GDK_NATIVE_WINDOWS=1

Plus de détails ici : http://www.respawner.fr/blog/i.....buntu-9.10

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)