Raid logiciel sous Linux

A défaut de RAID matériel, la mise en place d’un RAID logiciel peut être une solution alternative pour sécuriser des données. Pour cela, il faut installer dmraid (Device-Mapper Raid) et les utilitaires raidutils.

Ensuite, peu importe le type de RAID, tout se passe dans le fichier de configuration /etc/raidtab.

En voici quelques exemples  :

Chaque partition, utilisée pour construire le Raid doit être typée « fd » : Linux Raid auto.

Raid 0 (Volumes agrégés)

raiddev /dev/md0
raid-level              0
nr-raid-disks           2
persistent-superblock   1
chunk-size              4
device                  /dev/sda1
raid-disk               0
device                  /dev/sdb1
raid-disk 1

Raid 1 (Miroir)

raiddev                   /dev/md0
raid-level                1
nr-raid-disks             2
persistent-superblock     1
chunk-size                16
device                    /dev/sda1
raid-disk                 0
device                    /dev/sdb1
raid-disk                 1

Raid 5 (Volumes agrégés par bandes)

raiddev                   /dev/md0
raid-level                5
nr-raid-disks             3
nr-spare-disks            0
persistent-superblock     1
parity-algorithm          left-symmetric
chunk-size                32
device                    /dev/sda1
raid-disk                 0
device                    /dev/sdb1
raid-disk                 1
device                    /dev/sdc1
raid-disk                 2
.

Le raid configuré, il se lance ou s’arrête avec les commandes « raidstart » et « raidstop ».

# raidstart /dev/md0

Avant de l’utiliser, il convient, biensûr, de créer le système de fichier.

# mkfs.ext3 /dev/md0

Il ne reste plus qu’à monter la partition.

Laissez votre message après le bip...Biiiiip

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)