Partitions – Labels et espaces réservés

280_R Lors de la création d’un système de fichiers, sous Linux,   5% des blocs sont réservés par défaut pour des processus privilégiés. Ceci dans le but d’éviter la fragmentation du système de fichiers et de permettre au processus systèmes (syslogd entre autres) de fonctionner correctement en cas de saturation de la partition.

 

La commande tune2fs va nous permettre, grâce à son option « -m »  d’ajuster ce pourcentage.

Par exemple, la commande :

  # tune2fs -m 1 /dev/sda1

va réajuster la réservation à 1%, pour la partition sda1.

 

rr

Une autre option de tune2fs, qui mérite un petit mot, est l’option « -L » qui va nous permettre de changer le nom (label) d’une partition.
Ainsi :

# tune2fs -L « MonDisqueAMoi » /dev/sda1

va donner le nom « MonDisqueAMoi » à la partition sda1.

L’intérêt n’est pas des moindres puisque nous pourrons utiliser ce label à la place du device pour monter la partition. Bien pratique pour des périphériques USB, qui, en l’absence de règle udev, sont attachés aux devices en fonction de leur ordre de connexion.

Pour un montage manuel :

# mount -L MonDiqueAMoi /mnt/hd

Ou dans le /etc/fstab

LABEL=MonDisqueAMoi /mnt/hd ext3 defaults 0 2

Laissez votre message après le bip...Biiiiip

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)